Le film live américain Ghost in the Shell, en Publicité Vidéo FR

C’est par le biais de Paramount Pictures que nous découvrons la publicité vidéo en français du film live, Ghost in the Shell !

scarlett-johansson-ghost-in-the-shell-the-major-Le film est prévu le 29 Mars 2017 dans les salles françaises.

Genre : Seinen, Action/Enquête, Psychologie, S-F

Synopsis Manga :

L’histoire nous entraîne dans les enquêtes du major Motoko Kusanagi, membre d’une unité d’élite, la Section 9.

Sa mission est d’enquêter sur un cybercriminel, connu sous le nom du Marionnettiste (Puppet Master), qui prend le contrôle de l’esprit humain par l’intermédiaire du Réseau Numérique mondial (Internet).

Publicité Vidéo VOSTFR :

Publicité Vidéo VF :

Casting :

Major Kusanagi : Scarlett Johansson
Batou : Pilou Asbaek

Le manga Ghost in The Shell de Masamune Shirow a débuté en 1986 aux éditions Kodansha et dénombre 1 tome, au Japon. (licencié aux éditions Glénat)

Et un film animation, réalisé par Mamoru Oshii, est sorti en 1995, dans les salles japonaises & en 1997 en France. Depuis, plusieurs adaptations en anime sont produites par le studio Production IG.

Staff Movie :

Mangaka : Masamune Shirow
Producteurs :
Avi Arad (saga Spider-Man, saga X-Men), Ari Arad & Steven Paul (Doomsday, Tekken)
Maison de production : DreamWorks
Réalisateur : Rupert Sanders (Blanche-Neige et le chasseur)
Scénariste : William Wheeler (L’Intégriste malgré lui, The Cape)

source : paramount pictures

©Kodansha/Masamune Shirow/Ghost in The Shell Committee Production

15 Commentaires

  • Tota
    4 février 2017 - 1 h 45 min | Permalien

    Quel dommage d’avoir encore voulu prendre cette actrice… Je ne l’ai pas trouvé convaincante dans ses rôles d’actions, à trop vouloir faire ‘badasse’, elle en perd toute crédibilité dans son jeu d’actrice. Suffit pas de tirer la tronche pour paraitre forte, surtout avec le visage d’ange qu’elle a. Quitte à prendre une occidentale pour faire le major (hum hum ), j’aurais plutôt vu une fille comme Kate Beckinsale, dans le style ténébreuse, je l’ai trouve bien plus crédible dans Underworld (le un, on oublie les autres lol )

    C’est ma vision des choses,vous n’êtes pas obligé de la partager. 😉

    C’est vraiment dommage, je suis un grand fan de l’oeuvre de Masamune Shirow, mais rien qu’avec les bande d’annonce, je sent que je vais avoir du mal. Baste, je préfère Applessed de toute façon. :p

    Pour le coup en revanche, le choix de l’actrice pour l’adaptation de Gunnm me suscite plus d’intérêt. Il s’agit de Rosa Salazar pour les curieux.

    • mat
      4 février 2017 - 10 h 49 min | Permalien

      Je te rejoins sur ton avis par rapport au choix de Scarlett, on peut craindre un choix purement marketing, mais attendons de voir.

      Quand au film en lui même, comme d’autres l’ont dit, au sujet du côté adaptation, on peut se retrouver avec du fidèle mais insipide (comme l’a dit Tyrany50) ou du libre et bourré d’action auquel cas on perd l’intérêt d’avoir choisi GitS comme oeuvre adaptée plutôt que de faire un scénario original.

      Cela dénoterait, en plus, une double escroquerie de la part de la réalisation puisque : actrice très connue pour viser le grand public + personnages empruntés à une oeuvre japonaise réputée = film popcorn déguisé visant les gros revenus avec deux trois scènes iconiques pour faire legit vis-à-vis de l’oeuvre originale.

      Tout ce que j’espère, c’est d’avoir complètement tort sur ce dernier point, sinon, ça ne fera qu’une énième adaptation qui tombera dans la banalité.

      • Dracnard
        4 février 2017 - 13 h 59 min | Permalien

        Pas que marketing mais tout simplement pour le maintient conservateur du choix occidental d’acteurs blancs de peau aux premiers/meilleurs rôles du cinéma hollywoodien dans l’industrie actuelle du divertissement ricain. 🙁

        • mat
          4 février 2017 - 15 h 00 min | Permalien

          Tout cela revient exactement à dire que c’est un choix marketing puisque pour faire cartonner un film (financièrement parlant), il faut des acteurs que le grand public adule, d’où ce côté co’nservateur dont tu parles.

          • Tota
            4 février 2017 - 16 h 54 min | Permalien

            Ca c’est le cancer du cinéma mainstream. Aujourd’hui ce sont les acteurs qui font le film et non le film qui fait les acteurs.

  • mikadoanri
    3 février 2017 - 1 h 03 min | Permalien

    En espérant qu’il soit un minimum fidèle à l’ambiance du film original. Mais ça craint… :/

    • Dracnard
      3 février 2017 - 4 h 41 min | Permalien

      Hélas.

      • piment
        3 février 2017 - 22 h 13 min | Permalien

        à la base c’est un manga pas un film. ça sert à rien de faire le puriste si tu connais pas l’oeuvre originale. Et puis une bonne adaptation ne doit pas forcément reproduire la même ambiance.

        • Tyrany50
          3 février 2017 - 23 h 46 min | Permalien

          Je dirais même qu’une bonne adaptation doit véhiculer le message de celui qui la fait, donc son empreinte artistique, pour que ce soit cohérent avec ça façon dont il montre les choses. En plus les règles du cinéma live ne sont pas les mêmes que celle de l’animation, de la littérature ou du manga. C’est parce que des gens n’ont pas comprit ça qu’on se retrouve avec des films très fidèles mais sans âme donc insipide ( c’est la même chose pour les remake par ailleurs ).

        • mikadoanri
          4 février 2017 - 0 h 18 min | Permalien

          Film ou manga, peu importe et puis ce n’est pas comme si l’histoire différait franchement.

          Je n’ai jamais dit « film fidèle ». Mais film avec une ambiance proche du film de 95 en reprenant les thèmes exploités. S’ils font ça ce serait déjà pas mal.

          Ce que je crains vraiment c’est qu’on retombe dans un scénario bateau avec une histoire à New York dans une ère pré-apocalyptique avec une romance idiote impliquant Kusanagi.

    • Tyrany50
      3 février 2017 - 23 h 41 min | Permalien

      Même si les thèmes qu’il aborde sont très intéressant le film d’animation est chiant à mourir.

      • mikadoanri
        4 février 2017 - 0 h 12 min | Permalien

        Je n’ai jamais dit que le film d’animation de 95 était un chef d’œuvre, du moins je ne le pense pas.
        Cependant il reste un peu unique dans son genre et il ne m’a pas laissé indifférent. (quand je dis « unique » = il sort du lot, inutile de me sortir qu’il existe des animés/mangas du même type)

  • crocanime
    2 février 2017 - 22 h 57 min | Permalien

    J’ai très hâte de voir le film. Je suis de plus en plus convaincu par Scarlett. 🙂

  • Tonytrip
    2 février 2017 - 21 h 32 min | Permalien

    Ça n’as pas (trop) l’air d’un viol visuel honteux et infidèle, pour l’instant.

  • psykoW
    2 février 2017 - 19 h 52 min | Permalien

    Vivement

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *