Le roman Ero Manga Sensei adapté en anime

C’est par le biais de l’éditeur ASCII Media Works que nous apprenons l’adaptation en anime du roman, Ero Manga Sensei: Imouto to Akazu no Ma (Eromanga Sensei) de Tsukasa Fushimi (Ore no Imouto) !

Eromanga-sensei-tomes-romans-002Plus d’informations prochainement.

Genre : Shonen, Comédie/Tranche de vie, Romance

Synopsis Roman (provisoire) :

L’histoire nous entraîne dans le quotidien de Masamune Izumi, un lycéen et auteur de light novel (court roman illustré).

Il travaille également avec un talentueux dessinateur pour ses illustrations érotiques, qu’il n’a jamais vu mais qui se fait appeler, Ero Manga Sensei.

Le quotidien de Masamune est sans arrêt bouleversé par sa petite sœur, Sagiri, une véritable hikkikomori.

Un jour, l’adolescent découvre que son dessinateur pervers n’est autre que sa petite sœur, et comme si cela ne suffisait pas, leur plus grand concurrent est une magnifique auteure de light novel moe à succès.

Le roman Eromanga Sensei de Tsukasa Fushimi (scénariste)Hiro Kanzaki (illustrateur) a débuté en 2013 aux éditions ASCII Media Works et dénombre actuellement 6 tomes reliés, au Japon.

Une adaptation manga de Tsukasa Fushimi & Kusunoki (dessinateur) a débuté en 2014 aux éditions ASCII Media Works et dénombre actuellement 3 tomes reliés, au Japon.

Eromanga-sensei-extrait-008

Eromanga-sensei-extrait-009source : ieee802

©Kadokawa Corporation/Tsukasa Fushimi, Hiro Kanzaki/Eromanga Sensei Project

66 Commentaires

  • mikadoanri
    10 mars 2016 - 23 h 55 min | Permalien

    Inceste en vue!

    • Yuuko
      11 mars 2016 - 2 h 52 min | Permalien

      Oula je commence à te voir VRAIMENT partout.

  • Sylar
    10 mars 2016 - 22 h 48 min | Permalien

    J’essayerai car c’est de l’anime pour otaku et j’en suis un. 😀

  • Kyosuke
    10 mars 2016 - 20 h 48 min | Permalien

    Les gens qui disent « non » « la bouse in comnig » fin voilà j’ai envie de dire c’est un genre comme un autre ca plait ou ca plait pas mais de la a dire que ca va être une » merde » a l’avance tout ça car ca porte sur l’inceste je trouve ça ridicule Ore no imouto c’est incest et c’est super cool a regarder. Les gens qui jugent les Ecchi je déteste ça encore plus ceux qui les compares a des animes a sucés ils n’ont strictement rien compris aux animes. Y’a des bons Ecchi et des mauvais mais jamais on doit les comparer avec autre chose que du Ecchi

    • Miwamaru
      10 mars 2016 - 21 h 35 min | Permalien

      « Ore no imouto c’est incest » NON NON NON ET NON !!! Du brocon/siscon si tu veux mais pas de l’inceste. C’est juste incroyable ces raccourcis. En plus, c’est pas un genre…

      • Kyosuke
        10 mars 2016 - 23 h 14 min | Permalien

        oui je sais très bien que ce n’est pas un genre mais je parlais en général des Ecchi qui sont mal vu , et l’inceste concerne aussi bien le pere fille et mere fils que frere et soeur donc j’avais bien raison en disant incest

      • Kyosuke
        10 mars 2016 - 23 h 16 min | Permalien

        pour moi brocon et siscon c’est Mahouka koukou no rettousei mais Oreimo c’est clairement inceste pas non plus a la Kiss X Sis mais ça s’en rapproche trés fortement

        • Miwamaru
          10 mars 2016 - 23 h 43 min | Permalien

          « Oreimo c’est clairement inceste pas non plus a la Kiss X Sis mais ça s’en rapproche trés fortement » Comparer ces deux loins, c’est fort quand même. Va sur un larousse et cherche la définition qu’on en finisse de raconter n’importe quoi.

          • Kyosuke
            11 mars 2016 - 18 h 19 min | Permalien

            Il faut savoir reconnaître lorsqu’on a tord et effectivement j’ai eu tord j’ai relu la définition il s’agit bien de relation sexuelle. Donc effectivement Oreimo n’est pas de l’inceste mais une forme qui s’en approche le brocon / siscon autant pour moi

          • Miwamaru
            12 mars 2016 - 1 h 30 min | Permalien

            Dans le fond, tu n’a pas forcément tord. Ça dépend sous quel prisme on veut désigné une situation.

        • Kuro
          10 mars 2016 - 23 h 48 min | Permalien

          Il n’y a aucun inceste dans Oreimo, à aucun moment.

          • Miwamaru
            11 mars 2016 - 0 h 50 min | Permalien

            Merci, Kuro !

          • Madoka
            11 mars 2016 - 14 h 25 min | Permalien

            Il n’y a pas d’inceste au sens ou ils ne couchent pas ensemble. (On est dans un anime tt public quand même). Mais l’inceste peut aussi désigner le fantasme sans passage à l’acte.
            Ils sortent ensemble et s’embrassent. Sachant qu’ils sont frère et soeur, c clairement une relation incestuelle (à différencier de relation incestueuse qui est un inceste répété).

          • Kuro
            11 mars 2016 - 14 h 40 min | Permalien

            Il n’est pas dit qu’ils fantasment sexuellement l’un sur l’autre. Sortir ensemble et s’embrasser n’est pas incestueux, tant que ça n’engendre pas de relation sexuelle. D’ailleurs, ils ne s’embrassent qu’une seule et unique fois, à la toute fin.

          • Miwamaru
            11 mars 2016 - 14 h 50 min | Permalien

            « Ils sortent ensemble et s’embrassent. Sachant qu’ils sont frère et soeur, c clairement une relation incestuelle »
            Non, arrêter d’inventer de rajouter des définitions qui n’existent pas, l’inceste c’est la relation sexuel, c’est tout.

          • kazekira
            11 mars 2016 - 14 h 51 min | Permalien

            Il y a un article sur psycologies.c.., « Ou commence l’inceste ? » et l’auteur n’est pas du même avis que toi Kuro sur la définition du terme inceste.

          • kazekira
            11 mars 2016 - 15 h 02 min | Permalien

            Je me suis trompé d’interlocuteur désolé kuro. Je voulais répondre à Miwamaru.

          • Madoka
            11 mars 2016 - 21 h 08 min | Permalien

            En fait les adjectifs incestueux et incestuel sont différents.
            Dans une relation incestueuse, ils ont des relations sexuelles.
            Dans une relation incestuelle, ils s’aiment mais n’ont pas de relations sexuelles.

            Ceci dit il n’y avait rien de choquant dans cette anime et quand ils commencent à sortir ensemble c la fin de l’anime. Personnellement j’ai beaucoup apprécié l’anime, notamment la fin ou Kyosuke sort finalement avec sa soeur. Je ne m’y attendais pas vraiment, du moins pas avant la saison 2.

          • Madoka
            11 mars 2016 - 21 h 18 min | Permalien

            Il y a aussi des débats sur le fait qu’ils ne soient pas frère et soeur de sang.
            Car dans le jeux psp, ils ne le sont pas mais cela n’est jamais mentioné dans LN et l’anime.

          • Miwamaru
            11 mars 2016 - 22 h 36 min | Permalien

            Kazekira: ce n’était pas psychologiquement parlant mais juste la définition que donne le dictionnaire. Après, si on commence un débat sur les significations qu’on pourrait donner au terme, je serais près à accepter qu’on puisse l’utiliser plus généralement.

          • Kuro
            11 mars 2016 - 22 h 59 min | Permalien

            J’avoue que je ne méprise pas non plus la fin ou la saison 2 dans sa globalité comme le fait l’opinion générale, que je trouve un peu abusif à titre perso, mais si la c’onclusion est très discutable. A la rigueur, ce serait plutôt sur le flashback de l’ep 13 qui m’a déçu, surtout quand j’ai vu ce que proposait le LN en comparaison. C’est clairement pas l’unique rush de l’anime mais pour le coup un OAV supplémentaire aurait été le bienvenue pour étoffer tout ça, ou bien en sacrifiant un épisode plus SOF et dispensable (la visite de l’américaine par exemple), c’est dommage.

            Mais dans l’ensemble, j’ai vraiment bien aimé Oreimo malgré le côté « anime pour otaku », c’est clairement du divertissement vide-tête à visionner au 2nd degré mais ça fait le taff et c’est bien réalisé, j’aurais pas craché sur une 3e saison si la licence avait c’ontinué.

          • kazekira
            12 mars 2016 - 0 h 14 min | Permalien

            Miwamaru : tu sais le dico n’est pas omnipotent, la définition d’un mot n’est pas immuable ou gelé dans le temps et tu ne peux pas définir tous les mots avec une seule phrase. Je trouve plus intéressent le sens que lui donne les psychologues spécialisés dans les cas d’incestes. Après c’est mon point de vue et je concède que le tien n’est pas fondamentalement faux mais trop restreint à mon sens.

          • Miwamaru
            12 mars 2016 - 0 h 29 min | Permalien

             » c’est clairement du divertissement vide-tête à visionner au 2nd degré mais ça fait le taff et c’est bien réalisé, j’aurais pas craché sur une 3e saison si la licence avait c’ontinué. » Non, ce n’est pas clairement, juste une interprétation. Je pense personnellement qu’il y avait réellement une critique sur la relation entre une frère et une soeur. (mais cela n’est pas vérité non plus, qu’on soit tous d’accord là dessus)

          • Kuro
            12 mars 2016 - 1 h 17 min | Permalien

            Y a très souvent un fond de problème sociétaire ou autre, mais ça ne change en rien mon propos. Oreimo, quand bien même le sujet un peu délicat qu’il aborde, ce sont les gags et le harem plot au premier plan, on est loin d’être dans de l’intellect ou de la remise en question existentielle et c’est normal puisque c’est pas le but de l’oeuvre. C’est plutôt léger et c’est ce que je caractérise comme un divertissement « vide-tête ». Ça reste avant tout une comédie romantique, et ça s’assume telle quelle.

          • Miwamaru
            12 mars 2016 - 1 h 28 min | Permalien

            Mais justement, parler de ce sujet de façon légère n’est-il pas une autre façon de mener réflexion, philosophiquement parlant ? Je veux dire: Pourquoi se prendre la tête de réfléchir sur un tabou ? Ils s’aiment et vivent simplement leur vie comme tous le monde.

          • Miwamaru
            12 mars 2016 - 1 h 33 min | Permalien

            Kazekira: je veux bien mais nous ne sommes pas compétents pour décider de l’évolution d’une définition et on jamais dit qu’on parlait du sujet psychologiquement. Je ne remets pas en cause le travail d’intellectuel sur le sujet, loin de là.

          • Kuro
            12 mars 2016 - 2 h 42 min | Permalien

            « Pourquoi se prendre la tête de réfléchir sur un tabou ? » C’est bien ce que je dis, donc série haremesque légère qui sert de détente principalement. A la limite on peut dériver sur une forme d’ouverture d’esprit, mais la réflexion qui en ressort à mon sens reste minime et sec’ondaire, rien d’extrêment poussé. Cet avis n’engage que ma personne, mais c’onsidérer un aspect plus profond de la série, est pour moi la surestimer, d’ailleurs je ne pense pas que la licence en question ait cette prétention.

      • kazekira
        11 mars 2016 - 14 h 33 min | Permalien

        L’inceste c’est un genre du Hentai.

        • Kuro
          11 mars 2016 - 14 h 34 min | Permalien

          Non plus.

          • kazekira
            11 mars 2016 - 14 h 41 min | Permalien

            Un sous-genre ou au moins un thème, dis-moi oui Andy.

          • Kuro
            11 mars 2016 - 15 h 13 min | Permalien

            Le hentai sisc’on existe, comme tous les fétichismes. Mais l’inceste en lui-même peut-être abordé dans des fictions non-pornographiques.

  • Dracnard
    10 mars 2016 - 0 h 10 min | Permalien

    CE SERA UN GROS NON MERCI.

  • Rippert
    9 mars 2016 - 21 h 26 min | Permalien

    Je ne sais pas ce que veut le LN de Ero Manga Sensei mais j’ai essayé de lire le manga… Et j’y arrive pas. Pas d’accroche. Bon en même temps, j’en peux plus des synopsis où le monde de l’animation/LN/manga se regarde le nombril « Je sais pas de quoi parler alors je vais parler de ce que je fais tous les jours. C’est un super effet de style, la mise en abîme ». J’en suis vraiment lassé.

    • Miwamaru
      9 mars 2016 - 21 h 30 min | Permalien

      C’est pas qu’ils ne savent pas de quoi parler, c’est qu’ils ont envie de le faire. Que ça te plaise ou non, ils s’en tamponnent.

      • Aqua
        11 mars 2016 - 1 h 41 min | Permalien

        t’auras beau contredire tous les gens qui émettent un avis contradictoire au tien ou qui te plaisent pas sur cette news, c’est pour autant que t’aura plus raison que les autres , là en l’occurrence Rippert met le doigt sur quelque chose d’important et c’est un bon point, une partie de l’industrie de la japanimation et de tout le secteur du divertissement culturel ne connaisse rien d ‘autre que leur propre milieu (anime,manga, LN, Eroge, VN, idol,cosplay, etc) et s’intéresse à rien d’autre, d’où l’émergence de tous ces titres sur la culture otaku fantasmée qui sont loin d’être tous réussis, pour un Shirobako réussi t’as 30 animes bouses à coté …
        On est loin de la démarche d’un Bakuman par exemple…

        • Miwamaru
          11 mars 2016 - 13 h 32 min | Permalien

           » c’est un bon point, une partie de l’industrie de la japanimation et de tout le secteur du divertissement culturel ne connaisse rien d ‘autre que leur propre milieu »

          Sérieusement, d’où tu peux affirmer un truc pareil ? Tu connais personnellement tous les acteurs du ln/manga/anime au Japon ? Tu es qui pour les juger comme ça ? Ca sert à rien de venir pour dire n’importe quoi. Bien sur que si il s’intéresse à d’autre chose que leur propre milieux. Ils en ont besoin pour créer. Bien sur, tous le monde les traite de clone mais même des clones ont leur particularité.

          • Aqua
            11 mars 2016 - 14 h 40 min | Permalien

            je t’invite à relire cet article et a en trouver la source si tu le peux http://adala-news.fr/2014/01/trop-dotaku-dans-lindustrie-de-lanimation-selon-miyazaki/

            et puis il suffit de décortiquer certains mangas/LN ou animes pour se rendre compte que leurs créateurs vivent dans leur bulle, et idéalise carrément leur univers otaku-esque à tel point que leur vision du réel en est polluée, ça se retrouve dans plein d’œuvres où les auteurs n’arrivent pas à donner un naturel à leurs persos ou leurs situations sans donner les clichés habituels, et c’est pas uniquement dû fait de vouloir faire du commercial ou par manque de talent, c’est souvent juste que les artistes sont complétement déconnectés du naturel et de la réalité et enfermé dans leur propre réalité, et ça on le retrouve encore plus dans ce genre là.

            Mais c’est valable dans bon nombres d’autres disciplines, ou professions, l’entre-soi et le nombrilisme c’est jamais bon ( par exemple dans le sport de haut niveau, l’art, la culture, etc ). Le fait est que les mecs sont vite déconnectés du réel, tu peux pas le nier pas besoin de connaitre personnellement des auteurs ou autres pour le comprendre, il suffit de lire ou de visionner leur travail, c’est parfois flagrant.
            Plus que moi qui délire, j’ai plutôt l’impression que c’est toi qui fantasme ou idéalise le métier d’artistes/auteurs, après pense ce que tu veux.

          • Miwamaru
            11 mars 2016 - 22 h 48 min | Permalien

            Article auquel j’ai déjà répondu au moment où il est sorti. (les commentaires écrits sous le pseudo « Adamand »). Je t’invite à les lire.

            « idéalise carrément leur univers otaku-esque à tel point que leur vision du réel en est polluée, ça se retrouve dans plein d’œuvres où les auteurs n’arrivent pas à donner un naturel à leurs persos ou leurs situations sans donner les clichés habituels »
            C’est moi ou tu es juste incapable de comprendre que c’est fait exprès ? C’est de l’auto-critique. Il force le truc et s ‘amuse à le faire. Le but n’est pas de montrer la réalité mais justement de permettre au lecteur de s’en échapper un peu, qu’y a t-il de mal à ça ?
            Et ce n’est pas en assommant de cliché que cela te donne raison, même au contraire. « c’est souvent juste que les artistes sont complétement déconnectés du naturel et de la réalité et enfermé dans leur propre réalité, et ça on le retrouve encore plus dans ce genre là. » Ce n’est ni une réflexion ni une critique, c’est juste de l’insulte pure. Rien pour étayer tes thèses à part une citation sorti hors contexte et qu’il n’a pas eu argumenter. C’est juste incroyable de pouvoir sortir des trucs pareils à partir de ça !
            Je ne suis pas un égocentrique qui croit tout savoir sur un auteur en le lisant, sache qu’un livre ne reflète pas la personnalité de son auteur ni ses véritables pensés. Il n’y a rien d’idéal là-dedans, c’est simplement la réalité.

          • Miwamaru
            11 mars 2016 - 23 h 23 min | Permalien

            MOD !

  • skynox44
    9 mars 2016 - 18 h 34 min | Permalien

    super bonne nouvelle ! 🙂

  • Miwamaru
    9 mars 2016 - 16 h 29 min | Permalien

    Wincest, c’est la seule chose que je dirais.

  • Kayura Tsurugino
    9 mars 2016 - 16 h 00 min | Permalien

    Non mais mec, juste le titre quoi (-_-‘) …

  • Aqua
    9 mars 2016 - 15 h 50 min | Permalien

    non merci, après la bouse qu’est Oreimo, je materai plus rien venant de près ou de loin à cet auteur ( qui en plus ne sait pas se renouveler)

    • Miwamaru
      9 mars 2016 - 16 h 24 min | Permalien

      C ‘est bien de dire n’importe quoi sans rien savoir.

      • Akai-Kiseki
        9 mars 2016 - 17 h 45 min | Permalien

        Le seul soucis, c’est qu’il a raison.
        Regarde la tronche des persos ? Ça a dû être difficile à faire, le héros a presque subit une décalco de Kyousuke, et je parle pas des autres…

        La touche finale, c’est les monstrueux bait posé par l’auteur pour au final assumer rien du tout… Désolé mais j’aime pas perdre mon temps.
        Y’a qu’à voir la fin qu’il a demandé au studio/qu’il(s) ont (a) été obligé de mettre (l’un des deux, je ne me suis pas renseigné sur le sujet outre mesure, je me suis dépêché d’oublier).

        Comme dit par Kuro le dit plus bas : « Quelles sont les infidélités scénaristiques ? ».

        • Miwamaru
          9 mars 2016 - 19 h 42 min | Permalien

          Comme je l’ai déjà dit, l’auteur a du changé la fin qu’il souhaitait. Au début, il avait dit qu’il n’envisageait pas de faire une romance entre Kyosuke et Ruri. Aussi, il n’a pas forcé les studios, c’est l’éditeur et le studio qui l’ont décidé cette fin de mer… L’auteur a voulu aborder un sujet compliqué mais les divers pression l’ont forcé à complètement transformer son histoire.

  • Fenrir
    9 mars 2016 - 14 h 26 min | Permalien

    Il m’intéresse celui-là ;).

  • 9 mars 2016 - 14 h 10 min | Permalien

    si c’est une sorte de suite spirituel à Mangaka to Assistant-san je dit pas non ! xD

  • oreki
    9 mars 2016 - 14 h 08 min | Permalien

    OK.

  • salami-_-
    9 mars 2016 - 14 h 07 min | Permalien

    Les comédies ça passe toujours bien. Je me demande si ce sera le même staff que pour l’anime ore no Imouto ?

  • Azuki
    9 mars 2016 - 13 h 41 min | Permalien

    Si la petite soeur n’est pas une tsudere, je suis sur de regarder !

  • accelerator
    9 mars 2016 - 13 h 20 min | Permalien

    pk pas

  • sora
    9 mars 2016 - 12 h 51 min | Permalien

    C’est le genre de série pour otaku. Vous allez voir que ça va être un succès. ^^

  • Kuro
    9 mars 2016 - 11 h 48 min | Permalien

    J’avais donc vu juste il y a 2 ans et demi.. Bon, j’ai bien aimé Oreimo malgré sa fin étrange et paradoxalement prévisible, on verra bien.

    • Miwamaru
      9 mars 2016 - 16 h 26 min | Permalien

      L’auteur avait été obligé plusieurs fois de modifier son histoire, il l’avait dit plusieurs fois. De plus, la saison 2 respecte rien. Quand j’ai lu le light novel, j’avais l’impression de lire quelque chose de complètement différent.

      • Kuro
        9 mars 2016 - 16 h 38 min | Permalien

        A part le rush dû au format, quelles sont les infidélités ?

        • Kuro
          9 mars 2016 - 16 h 51 min | Permalien

          Je sais que le flashback sur leur enfance est raccourci, entre-autres, mais hormis la fin alternative de la s1 remplacée par les OAV, c’est toujours du coupage de scène au final ?

          • Miwamaru
            9 mars 2016 - 19 h 37 min | Permalien

            La fin est beaucoup moins « brut » sur le ln, la relation entre kyosuke et ruri parait moins « romance inutile », etc… En mélangeant tout ça, ça permet de mieux accepter la fin que, je rappelle, on a forcé l’auteur à faire.

          • Kuro
            9 mars 2016 - 19 h 51 min | Permalien

            C’est donc pas vraiment une question de fidélité, mais plutôt une c’onséquence logique du passage d’un média LN à un média télévisuel compressé, c’est très récurrent dans ce genre d’adaptation. On c’onnaît la fin qui était initialement prévue ?

          • Miwamaru
            9 mars 2016 - 20 h 02 min | Permalien

            Il ne l’a jamais précisé, ce que je vais dire est ma seule interprétation: il voulait vraiment faire une romance entre Kyosuke et Kirino mais c’est partout pareil: si tu as du succès, tu es visible alors la liberté d’expression s’en trouve affectée. A contrario, Koi Kaze a développé une romance entre un homme de 30 piges et sa sœur de 15 ans (pédophilie + inceste combo breaker) ou Candy boy entre deux sœurs jumelles mais ça n’a choqué personne car ce n’était pas connu.
            Ma preuve pur cette thèse: dans ero-sensei, les deux protagonistes ne sont pas lié par le sang. (c’est pas spoil, on l’apprend dès le début). C’est une sécurité pour contourner le tabou.

          • ulysop
            12 mars 2016 - 10 h 42 min | Permalien

            sa a « choqué » car il s’attendais pas vraiment a ça, comme pour usagi drop par exemple, alors que candy boy et koi kaze on le sait dé le début, rien qu’avec la syno

  • robin
    9 mars 2016 - 10 h 42 min | Permalien

    J’avais moyennement aimé Ore no Imouto à cause de la deuxième saison que j’ai trouvé moins bonne mais je vais faire un effort pour mettre de côté mes aprioris et voir ce que vaut cette nouvelle série.

  • Cashio
    9 mars 2016 - 10 h 17 min | Permalien

    Si ça aura une fin moins pourrie qu’Oreimo ça peut déchirer. M’en tape de l’inceste mais j’en ai ras le fion que c’est toujours la fille au caractère le plus moisi qui « win » (puis Ruri ça se refuse pas bon sang !)..

  • Black Crusader
    9 mars 2016 - 10 h 08 min | Permalien

    L’auteur d’ore no omouto qui récidive avec une bonne comédie. Impossible de passer à côté. ^^

  • ulysop
    9 mars 2016 - 9 h 41 min | Permalien

    aucune surprise, j’avais lu quelque chap du manga et c’est assez sympa, après si « l’inceste » vous dérange..

  • 9 mars 2016 - 9 h 40 min | Permalien

    OK.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *