Top 10 des clichés dans les manga shoujo selon les japonaises

C’est sur le site Goo Ranking que nous découvrons le classement des situations récurrentes dans les manga shoujo selon les japonaises !

Manga-shoujo-tomes-mangaL’enquête a été menée par la société de recherche iBridge sur 500 japonaises pour connaitre les stéréotypes les plus communs dans les manga pour filles.

Manga-shoujo-tomes-009Top 10 :

10.) L’héroïne (ou personnage principal) devient meilleure amie avec quelqu’un qui a une personnalité diamétralement opposé de la sienne.

9.) Un beau gosse emménage/habite dans la maison d’à côté.

8.) La seule chose que l’héroïne a pour elle, c’est d’avoir une personnalité joyeuse, mais tous les gars tombent sous son charme malgré tout.

7.) Elle perd contact avec son ami d’enfance, qui est un mec, mais il se retrouve transféré dans son lycée après avoir complètement changé de personnalité.

6.) Alors qu’elle est en train de courir, elle rentre dans un beau mec au coin d’une rue ou d’un couloir d’école.

5.) Le garçon qu’elle aime est le plus populaire du lycée

4.) Sa main touche celle du garçon quand ils veulent prendre le même livre

3.) L’héroïne est un peu idiote mais elle est adorée/aimée par ses amies

2.) Pour une raison quelconque, elle finit par vivre dans la même maison que le garçon populaire du lycée

1.) L’héroïne (personnage principal) est une écervelée (étourdie, irréfléchie…) / personnalité énervante.

Information Complémentaire :

source : goo ranking

70 Commentaires

  • moon
    2 juillet 2016 - 16 h 54 min | Permalien

    Quel est le nom du manga à coté de « Nana » s’il vous plaît ?

  • 20 février 2016 - 20 h 37 min | Permalien

    C’est quoi le shojo dans la première image ! 😮
    La fille est super jolie… ♥

    • Nalune
      1 juin 2016 - 4 h 39 min | Permalien

      C’est Blue Spring Ride (Ao Haru Ride) La fille s’appelle Yoshioka

      • Rippert
        4 novembre 2016 - 12 h 26 min | Permalien

        Je suis quasi certain que ce n’est pas Spring Ride. A mon avis c’est plutôt : Kurosaki-kun no Iinari ni Nante Naranai. La longueur de cheveux de l’héroïne me fait cependant douter.

  • jozen15
    4 mars 2015 - 0 h 26 min | Permalien

    je comprend mieux pourquoi j’ai adorer l’héroïne de Tonari no Kaibutsu-kun.

  • Kurisu-Manga
    2 mars 2015 - 17 h 31 min | Permalien

    c’est vraiment enervant je suis une fan de shoujo est j’en vois constamment ^^ generalement j’arrive a les sentir et a les éviter ce qui est important de savoir c’est qu’apres un certain  » gouffre  » de quelque année ou on a vu que des shoujo rater et treeeeees bas on a eu une certaine remonté avec pas mal de bon shoujo aussi adorable que sympa ^^ faut juste bien chercher les bonnes oeuvre on les trouves

  • 2 mars 2015 - 16 h 56 min | Permalien

    Sans compter le personnage masculin charismatique, beau et riche qui tombe amoureux de la causette de l’histoire.

    • Sigma
      3 mars 2015 - 16 h 26 min | Permalien

      Rarement des causettes dans les shôjos, souvent des filles de la middle-class.

  • Kenshirok
    1 mars 2015 - 21 h 21 min | Permalien

    Tiens les éditeurs qui licencient des shojos devraient utiliser cette liste et ne prendre que des mangas où il n’y a pas ces clichés.

    Ça permettrait tout de suite d’avoir des titres plus pertinents.

    • Maaya
      1 mars 2015 - 23 h 09 min | Permalien

      Bah y aurait pas grand chose…

      • Minami
        2 mars 2015 - 9 h 52 min | Permalien

        C’est pas tant que les clichés sont mauvais, y’a toujours quelques clichés dans une oeuvre et c’est pas un mal, ce qui est mal c’est qu’ils sont toujours réutilisé de la même façon avec la même incidence et à force on peut prédire l’histoire rien qu’au résumé. Tu saura dès le début que si la fille est niaise elle le restera, tu sais que si la fille se la joue garçon manqué en fait elle est une soumise qui a toujours besoin d’être sauver… bref.

        • Maaya
          2 mars 2015 - 12 h 43 min | Permalien

          C’est un peu ça et c’est pourquoi je ne lis plus beaucoup de shôjos actuellement. Certains sortent du lot, mais ils sont tellement rares que je n’ai même plus envie de me donner la peine de les chercher. C’est dommage car, fondamentalement, j’aime bien ce genre d’histoire. Mais si je peux prédire qui fini avec qui dès le premier tome, c’est sans intérêt.

          • Rippert
            4 novembre 2016 - 12 h 41 min | Permalien

            Ya pas mal d’autres types de mangas pour lesquels on peut prendre les même arguments plus ou moins exactement (Nekketsu, sport, SoL, …)

            Ca fait longtemps que le mot d’ordre de l’industrie c’est la baisse du risque. Donc on se retrouve dans une situation où sur 100 oeuvres, 90 ne nous ciblent pas, sont mal écrits, mal réalisés, … Il en reste 10. (Me challengez pas sur mes chiffres pipeau hein :D)

            Sur ces 10, une bonne partie plagient des oeuvres déjà sorties. La question est donc de savoir si tu as déjà vu ailleurs les éléments plagiés. Chaque lecteur/spectateur a une expérience différente. Quand tu as découvert 1000 oeuvres tu seras plus difficile que celui qui en a vu 200. Ceci est vrai pour le cinéma, la BD ou la littérature.

            Donc on peut donner 1 fois un cliché à 1000 personnes mais on peut pas donner 1000 clichés à 1 personne… heu ?

  • D444
    1 mars 2015 - 20 h 54 min | Permalien

    OUI ! des clichés récurrents, des situations connues … mais bon … pour moi c’est comme un exercice de style. L’important étant comment sont amenés les situations, l’ambiance, le contexte …. et quand c’est bien fait, c’est chouet’ et parfois beau/émouvant.

  • jay768
    1 mars 2015 - 20 h 22 min | Permalien

    Je ne lis pas beaucoup de shoujo mais c’est vrai que ces situations sont redondantes au genre. ^^

  • spadeas
    1 mars 2015 - 18 h 58 min | Permalien

    Et c’est là que je me rends compte que Skip Beat n’a non seulement qu’un seul des poncif du genre, mais s’amuse même à en détourner certain (comme l’amie d’enfance). Peut être pour ça aussi que je ne lis que Skip Beat en shojo d’ailleurs…

  • Unknown
    1 mars 2015 - 18 h 04 min | Permalien

    Moi j’aimerai bien avoir les clichés sur les shonen, je suis sûr que ça ne peut qu’être drôle.

  • luna
    1 mars 2015 - 15 h 53 min | Permalien

    Ah et aussi le prince de l’école riche beau intelligent qui va forcement tomber amoureux de la fille banale et pauvre.

  • anonyme
    1 mars 2015 - 15 h 50 min | Permalien

    Après ça dépend. Y’a des shojos tout à fait cliché qui sont sympas quand même. Après c’est toujours la même idée : si tu utilises bien une recette, aussi classique soit-elle, ça sera agréable. C’est pareil pour tous les genres.

  • robin
    1 mars 2015 - 15 h 34 min | Permalien

    Et celui du triangle amoureux qui finalement se termine bien car le meilleur ami de l’heroine qui est amoureux d’elle (et qui a toujours été là pour elle) tombe finalement amoureux de l’amie de l’héroine.

    Ça m’insupporte !! ^^

  • ossan66
    1 mars 2015 - 15 h 03 min | Permalien

    Nana toujours en hiatus, fait ch*er.

  • Mldx
    1 mars 2015 - 15 h 02 min | Permalien

    + le personnage principal finit par avoir comme meilleur(e) ami(e) une fille/un mec qui le martyrisait au début

    • jagguerjack
      1 mars 2015 - 15 h 19 min | Permalien

      et le fameux sister ou brother complex à la C !

      • Nodochandesu
        1 mars 2015 - 18 h 59 min | Permalien

        je suis pas forcement d’accord…. y’a pas mal de gents au japon qui aiment…. En plus, t’en à lue beaucoup de shojos qui causent de brocon toi ? (les imouto, c’est dans les harem d’habitude) De tête, j’en ai un ou deux, et encore, ils ne s’assument pas vus qu’on apprend après coup que les protagonistes ne sont pas liés par le sang…

    • Nodochandesu
      1 mars 2015 - 19 h 05 min | Permalien

      En fait, y’a une explication « logique » qui explique ce phénomène : si la première impression que tu as d’une personne est désastreuse, tu sera plus sensible à ses qualité par la suite.
      Iil suffi qu’il soit un peu sympa avec toi pour qu’il remonte dans ton estime, vus qu’il pouvait pas être pire qu’au debut…. Enfin bon, ça ne marche qu’avec les héroine débile, bien entendu (à ne pas faire dans la vrais vie)

  • Mldx
    1 mars 2015 - 14 h 59 min | Permalien

    + les relations entre profs et élèves, ou en tout cas entre un(e) mineur(e) et un(e) majeur(e) (détournement de mineur bonjour)

    • mamantayo
      2 mars 2015 - 17 h 27 min | Permalien

      pour le coup je suis pas d’accord

      premierement ce genre d’histoire est generalement classé JOSEI meme si parfois il y en a dans les shoujo
      deuxiemement ce n’est pas quelque chose de treeeeees utiliser mais si on peut les qualifier de  » mauvais  » c’est que generalement ça provient d’un shoujo car dans un josei c’est souvent largement mieux maitriser

  • Mldx
    1 mars 2015 - 14 h 47 min | Permalien

    Je suis choquée de ne pas voir ces insupportables triangles amoureux inutiles à 99% du temps dans ce top 🙂

  • 1 mars 2015 - 14 h 04 min | Permalien

    Moi j’aime bien, c’est débile du coup c’est marrant.
    Y’a encore plein de cliché rigollot comme :
    -Le mec sera forcément jaloux d’un autre mec a un moment.
    -Des voyous vont forcément essayer de violer l’héroïne dans un coin sombre mais elle sera forcément sauver a temps.
    -Les amis de l’héroïne servent a rien a part dire « courage »
    -Les gros yeux et les paillettes a l’intérieur de ceux-ci.
    -L’utilisation de brosh manga dégueux a presque toutes les pages « kawaiiii »

    Sinon y’a des romances cool quand même… Comme toradora… sakurasu no pet no kanojo et golden time. Surement plein d’autre. Bon après je sais pas si c’est des shojos vue que je sais pas si il y a eu un manga avant qui les catégorisent ainsi mais pourtant, c’est les même schémas même si l’histoire est intéressante.

    • Minami
      1 mars 2015 - 15 h 01 min | Permalien

      Ce sont pas des shôjo, les shôjo c’est un public cible pas un genre. Les garçons aussi sont intéressé par la romance, et le meilleur moyen de savoir si un anime est pour fille ou garçon, c’est tout simplement de voir le protagoniste vue que dans la majorité des cas on doit s’identifier à lui… donc Toradora n’est pas un shojo par exemple.

      • 5 mars 2015 - 1 h 48 min | Permalien

        Bah oui c’est pour ça que je dis que je sais pas en faite. ^^
        Mais merci a toi de donner la denif, j’avais la flemme ^^

  • Maaya
    1 mars 2015 - 13 h 47 min | Permalien

    Le manga Ao Haru Ride (qu’on m’avait décrit comme original) compte bien la moitié de ces clichés. 😀 Comme quoi.

  • Kuro
    1 mars 2015 - 13 h 11 min | Permalien

    La fille nunuche en retard qui court la bascotte à la bouche..

    • accelerator
      1 mars 2015 - 13 h 22 min | Permalien

      il parodie souvent cette scène dans les anime , tellement ces clicher.

  • yuminekoi
    1 mars 2015 - 13 h 02 min | Permalien

    ha oui tout ces clichés qui font que j’évite les shojo et les yaoi.

    • Shirou
      1 mars 2015 - 13 h 36 min | Permalien

      Ouep clairement encore à un moment yen avait quelques uns ou c’était appréciable, mais là… pire que le shonen classique et cliché t’as le shojo… c’est vraiment dommage, t’en a même certains qui ont l’air prometteur, puis quand tu t’approches un peu de l’oeuvre tu remarques que c’est bourré de cliché, qui sont pour la plupart tous cité plus haut : (

      On veut un vrai SHOJO !

  • shun
    1 mars 2015 - 12 h 38 min | Permalien

    un résumé de tout ce que j’évite dans les shojo :p ça devient dur.

    • shun
      1 mars 2015 - 12 h 40 min | Permalien

      petit oubli … la femme se fait violé et tombé amoureux de son bourreau … le pire cliché que je déteste retrouvé dans un manga

      • yuminekoi
        1 mars 2015 - 13 h 03 min | Permalien

        dans les yaoi c’est pareil.

      • Aure94100
        3 mars 2015 - 17 h 25 min | Permalien

        en plus ca donne de sales idees a certains

  • anonyme
    1 mars 2015 - 12 h 28 min | Permalien

    En même temps les codes du shojo sont encore plus répétitifs que ceux du shonen…

  • Calypso
    1 mars 2015 - 10 h 57 min | Permalien

    Je vais mettre un +1 à ce top qui est criant de vérité. 🙂

  • Zellosia
    1 mars 2015 - 10 h 50 min | Permalien

    T’as aussi les shoujos comme Ookami Shoujo to Kuro Ouji qui te donnent l’impression que plus tu leurs craches à la gueule et les traites comme la pire des merdes, plus les nanas sont amoureuses de toi. Et apparemment les femmes apprécient réellement ça étant donner que ça se vends bien et que beaucoup fantasment sur ce type de protagoniste. Donc moi j’en viens à me demander si le mythe du gentleman n’est pas révolu et si aujourd’hui il ne faut pas les ignorés et les méprisés le plus possible.

    • accelerator
      1 mars 2015 - 11 h 39 min | Permalien

      +1

    • jagguerjack
      1 mars 2015 - 11 h 57 min | Permalien

      tiens, en effet. j’avais été choqué à quel point la nana se foutait de perdre sa dignité et jouer au chien juste pour un mec o_O.
      je ne suis pas un gentleman cependant il y a des limites -_-.

      • Zellosia
        1 mars 2015 - 13 h 24 min | Permalien

        Ookami Shoujo to Kuro Oujo est l’antithèse de Lovely Complex, c’est un anime qui base toute son histoire sur le physique, la beauté, le superficiel. « Ce mec est super beau, je l’aime ! », « Regarde ce mec beau qui sort avec une nana moche », « Hey mais t’es un mec beau, pourquoi tu tapes pas dans tout ce qui bouge comme moi, plutôt que de rester avec une seule fille, moche qui plus est ? », il n’est pas question d’autre chose que de l’apparence dans cet anime absolument médiocre.

        • Minami
          1 mars 2015 - 13 h 31 min | Permalien

          Mais de toute façon le mec peut être le pire des enfoirés que ça marchera quand même du moment qu’il est beau, les shojo dans ce genre et 50 nuance de grey nous prouve le sens des priorités de la tranche d’âge visé, alors pourquoi tenter l’innovation quand il suffit de faire des bishonen (qui au passage se ressemble tous a force) pour vendre? Les mangas qu’on vas dire « shôjo » sont vraiment ceux qui m’exaspèrent le plus pour le gâchis de ressource, leur obsession de la beauté (toujours cette histoire de mec voir fille populaire de merde) et leur scénario bâteau. Parfois ça leur arrive d’utiliser des thèmes intéressant, mais on se rend bien compte que c’est juste une backstory triste pour servir à la romance et non pas aux personnages en eux-même.

        • Kurisu-Manga
          4 mars 2015 - 10 h 57 min | Permalien

          bah y a hibi chouchou et 100% kimi no e qui montre l’inverse ^^

        • LolaMalorie
          4 novembre 2016 - 3 h 35 min | Permalien

          je ne suis pas d’accord avec ceux qui racontent des crasses sur Ookami shoujo to kuro ouji. Je ne suis une fan du manga mais il y a bien une raison pour qu’il ait valu une adaptation en animé! Bref, ce que moi j’ai plutôt compris c’est que le garçon en a eu marre des filles qui lui courait après juste à cause de son côté superficiel, aussi hypocrites les unes que les autres. La preuve il a dit dans un épisode qu’une d’entre elle s’était occupé de lui quand il était malade pour après lui dire « tu vois j’ai bon coeur alors tombe amoureux de moi ». C’est difficile de ne pas changer quand on est entouré par tant de faux. Erika l’a eu après un mensonge donc il en a profité pour se défouler. Et elle est tombé amoureuse malgré qu’il l’a maltraitait parce qu’elle voyait ses petites attentions derrière son sale caractère. Il l’a réconfortait en tous cas il essayait, il l’a protégeait ou la défendait si besoin. Au départ, bien qu’elle s’est déclarée, il ne l’aimait pas encore de cette manière mais il s’est rendu libre pour elle. Je dois avouer que ça m’énerve qu’elle se laisse traiter comme ça mais bon…l’amour ne voit que le bon.

  • lalala
    1 mars 2015 - 10 h 46 min | Permalien

    Totalement d’accord avec top mais il manque le fait que l’héroïne tombe toujours amoureuse qu’elle deteste au debut
    C’est le cliche le plus courant dans les shojos

  • lalala
    1 mars 2015 - 10 h 41 min | Permalien

    Totalement d’accord ce top mais Il faudrait rajouter que l’heroine tombent toujours amoureuse du mec qui se la joue bad boy , du mec qu’elle detestait au debut

  • Alma
    1 mars 2015 - 10 h 35 min | Permalien

    Pourquoi uniquement demander aux japonaises ? x)
    Ça aurait été plus intéressant d’avoir l’avis des hommes.

  • elise
    1 mars 2015 - 10 h 30 min | Permalien

    J’aime bien lire des shoujo avec ce genre de clichés mais c’est aussi rafraichissant d’en lire qui sorte de l’ordinaire.

    Dernièrement j’ai commencé Parapal et j’aime beaucoup.

  • Vaillant
    1 mars 2015 - 9 h 58 min | Permalien

    lol je ne suis pas trop shoujo mais ce qui me soule c’est que tous les mecs tombent amoureux de l’héroine.

    J’aimerai bien voir un shoujo où la nana se prend que des rateaux, qu’aucun mec ne s’intéresse à elle ou que celui qui est amoureux d’elle est celui qu’elle n’aime pas mais qu’à la fin elle finisse avec lui.
    Un truc simple et pourtant qui changerait de ce qu’on voit toujours dans les shoujo.

    • jagguerjack
      1 mars 2015 - 10 h 05 min | Permalien

      il n’est pas rare de voir ce que tu voudrais voir mais avec des variantes… elle se prends un râteau monumental mais évidemment il y a un autre bogoss qui est dans le coin pour la réconforter et la protéger blablabla. mais les râteaux on en voit ^. le nom vient de m’échapper mais si il y en a qui le connaisse il me rattraperont sans doute, mais il me semble qu’il y a un shojo qui sort un peu de l’ordinaire de la superbe nana ultra cool qui tombe amoureuse du mec ultra stylé blabla. cette foi ci on aura une jolie demoiselle mais un mec qui ne rentre pas dans leur critère du mode bogoss avancer. l’animé arrive en avril mais désolé le nom j’ai zappé lol.

    • 2 mars 2015 - 1 h 24 min | Permalien

      Alors j’te conseil bienvenue au club de nikki asada

  • Naru12021
    1 mars 2015 - 9 h 54 min | Permalien

    Heureusement qu’il y a certains Shojo qui ne correspondent pas à ce classement (je vois par exemple Lovely Complex & Host Club).

    Mais c’est une des raisons pour laquelle je ne lis pas beaucoup de shojo. xD

    • luna
      1 mars 2015 - 10 h 26 min | Permalien

      Ou sinon heroine no shikkaku l’anti shojo par excellence

  • DarkFairy
    1 mars 2015 - 9 h 41 min | Permalien

    Ce top 10 regroupe tout ce qui m’énerve dans un shoujo car c’est devenu des situations qu’on voit trop souvent.

    Heureusement que les shoujo ce n’est pas que ces clichés. ^^

  • Pjeans
    1 mars 2015 - 9 h 36 min | Permalien

    Un classement bien établi.

  • Jagguerjack
    1 mars 2015 - 9 h 35 min | Permalien

    Première fois où tous le classement est parfait. J’aurais clairement mis qu’elle tomber amoureuse du garçons populaire dans le top trois.

  • accelerator
    1 mars 2015 - 9 h 34 min | Permalien

    Pour une fois je suis complètement d ‘accord avec ce top.

  • shonen1992
    1 mars 2015 - 9 h 19 min | Permalien

    je suis complemment d’accord avec ce top 10 surtout avec l’ami d’enfance le truc le plus clicher que je vois souvent

  • sinigo
    1 mars 2015 - 9 h 15 min | Permalien

    diabolik lover the best example 🙂

    tout a fait d’accord avec ce classement

    peut etre l’un des classement les plus realistes 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *