La jeunesse commence à s’exprimer au Japon

C’est par le biais du site anglais BBC News que nous découvrons les nouvelles manières dont la jeunesse japonaise s’exprime !

Dans une société où le consensus et la conformité sont la norme, les jeunes ne sont généralement pas encouragés à donner leurs opinions.

Selon les analystes, tout cela est en train de changer. De plus en plus de jeunes japonais sont conscients de la situation économique et sociale que traverse le pays et deviennent actifs.

Fuka Haruna, une fillette de 11 ans, est victime d’intimidation. Etant modèle/actrice, elle subit de nombreuses critiques sur Twitter (elle a actuellement 141 500 followers) mais sa réaction mature face à ses provocations fut assez surprenante.

Au lieu de se sentir vaincu, elle a décidé d’utiliser le papier et les réseaux sociaux pour contrer cette injustice.

Elle a écrit un article pour une série spéciale sur les persécutions dans le journal japonais Asahi. Et parmi les 35 profiles qui ont contribué à cette série, celle de Haruna a connu le plus de succès auprès des lecteurs.

Naomichi Suzuki à seulement 31 ans, est le plus jeune maire du Japon. Il a été élu maire de l’ancienne ville minière Yubari. 45% de sa population a plus de 65 ans. La ville est sur la faillite depuis 2007. Naomichi a commencé en tant que fonctionnaire, il y a 4 ans, et sa dévotion à la ville l’a fait élire maire à la demande des habitants.

Naomichi  explique :

« Les jeunes doivent être conscients de leur responsabilité et agir sur les questions de la dette du pays, car ils ont également bénéficié de la richesse et du travail des générations précédentes. »

Le sociologue Noritoshi Furuichi (27 ans) est spécialisé sur les difficultés que rencontre les jeunes.

« Je pense qu’il n’y a pas assez d’opportunité pour la jeunesse de s’exprimer au Japon. Mais les nouveaux outils comme internet et les réseaux sociaux permettent de faire attendre leur voix. On dénombre une forte augmentation du nombre de discussion politique sur le web. »

Suite à la catastrophe de Mars 2011, Taichi Hirano (27 ans) est devenu l’un des membres actifs pour le non-nucléaire au Japon.

« Avant Mars 2011, je n’avais aucune idée de la politique du pays ni même des conséquences du nucléaire dans nos vies. Mais maintenant, je vois à quel point cette énergie est polluante et dangereuse pour nous. Elle peut être remplacée et c’est pour cela que nous devons changer les choses dans notre pays. »

Depuis Taichi enchaîne les conférences sur l’écologie et débat face à certains députés du pays.

sources : bbc news, asahi shimbun, metropolitan coalition against nukes

photos©japantimes/©japanfocus

Articles Similaires :

11 Commentaires

  • Nico
    5 octobre 2012 - 21 h 23 min | Permalien

    Malgrés que son combat ne serve à « rien » . C’est très bien qu’il soit capable de donner son avis . De vouloir et pouvoir faire ce qu’il veut ! ( je parle de liberté d’expression )

    En espérant que ca continue , mais que ce mouvement d’évolution ne change pas le Japon en mal.

  • carldemon07
    4 octobre 2012 - 21 h 02 min | Permalien

    mouai, en même temps leur stoicisme s’équilibrait avec l’impudeur et l’impudence américaine
    mais bon, d’une certaine façon c’est pas plus mal, s’intéresser à son pays signifie l’aimer, ou quelque chose comme ça…
    en tout cas le gars peut continuer son combat pour l’écologie encore longtemps,
    c’est pas demain la veille que le nucléaire aura disparu

  • Olyus
    4 octobre 2012 - 13 h 24 min | Permalien

    « Le nucléaire peut être remplacé ». Oui, et mange bien ta grosse facture après mon gars !

    • adamand
      4 octobre 2012 - 13 h 43 min | Permalien

      et toi mange ta radioactivité

      • Shadox
        4 octobre 2012 - 16 h 11 min | Permalien

        Et toi commence à sortir les bougies 🙂

        • Chiu
          4 octobre 2012 - 17 h 31 min | Permalien

          Et toi prend rendez-vous pour ta chimio 🙂

          • Shadox
            4 octobre 2012 - 18 h 13 min | Permalien

            T’as de l’humour vaseux, j’aime ça 🙂

          • Chiu
            5 octobre 2012 - 0 h 16 min | Permalien

            Ne soyez pas modeste, je ne suis qu’un novice

          • Atios
            25 octobre 2012 - 0 h 59 min | Permalien

            Bouarf, de toute façon, les nuage nucléaires ont toujours longés la frontière de la France 😀

  • Dtd
    4 octobre 2012 - 11 h 09 min | Permalien

    cela ne peut être qu’une bonne chose je suppose

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *