[Culture] Les japonais préfèrent les femmes actives

Un récent sondage de la société japonaise Business Media montre que les japonais préfèrent avoir une épouse active (professionnellement) qu’une femme au foyer.

L’étude porte sur un échantillon de 1 252 personnes (hommes et femmes) d’origine japonaise actifs professionnellement.

53.8% des femmes disent qu’elles souhaiteraient être femme au foyer si leur mari est capable de subvenir aux besoins de la famille (enfants+couple).

La raison la plus sollicitée pour être femme au foyer, qui regroupent 55.2% des femmes, est de pouvoir s’occuper des tâches ménagères, ainsi que de l’éducation de l’enfant.

Les autres raisons :

  • Passer plus de temps dans leurs loisirs (25.5%)
  • Paresseuses (15.1%)

Pour la question : Pensez-vous devenir (à l’avenir) une Femme au Foyer à plein temps ?

68% des femmes répondent qu’il est peu probable qu’elles le deviennent pendant que 32%considèrent sérieusement cette possibilité.

Pour ce qui est des hommes, ils semblent être influencé par l’occident dans ce domaine. Quant on leur demande leur avis sur la question, 63% des hommes refusent l’idée d’une femme à la maison.

Par ailleurs, 60.1% des japonais (hommes) veulent être avec une femme active. 30.1%serait prêt à persuader leur femme de ne pas rester au foyer alors que 9.7% des hommes seulement souhaiteraient une femme au foyer.

Malheureusement, ce résultat est loin d’être réjouissant. Au Japon, le taux de natalité est assez faible alors que le taux de mortalité, lui, ne cessent d’augmenter.

De plus, un véritable problème de mentalité au sujet des relations sexuelles touchant les jeunes japonais nuisent sur le long terme au développement démographique et économique du Japon.

Du coup, une vie vouée au travail est loin d’être bénéfique pour l’avenir du pays.

C’est pourquoi, il y a quelques années maintenant, le gouvernement japonais a lancé une allocationgénéreuse auprès des femmes ayant des enfants pour inciter les couples à procréer.

Si cela parait surprenant, ce système n’est pourtant pas inconnu de nos contrées puisque l’état français versent également une allocation aux familles ayant en charge des enfants jusqu’à leur majorité.

La seule différence, c’est qu’au Japon, le montant y est beaucoup plus important afin de convaincre les jeunes couples de fonder leur famille et de ne pas se laisser abattre par le coût de revient d’un enfant à charge.

Article en collaboration avec Superbajul !

Articles Similaires :

Un commentaire

  • Karoll
    5 décembre 2014 - 6 h 14 min | Permalien

    Je suis un Québécois (Canada) et c’est la même chose ici, le gouvernement donne une allocation familiale aux parents qui ont un ou des enfants et à mesure que l’enfant grandis et qu’il se rapproche de la majorité l’allocation diminue et évidemment à la majorité plus aucune allocation et une allocation est versé pour chaque enfant du couple
    et dans le cas de couples divorcés le parent (homme ou femme) qui à la garde de l’enfant (souvent à temps plein alors que l’autre le garde généralement la fin de semaine sauf dans le cas d’une entente différente) reçoit une pension alimentaire de l’autre parent qui souvent peut être élevé (selon le salaire)
    donc voila pour ce qui est de la situation au Canada

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *